Filmer la guerre d’Indochine (2009) 

 Filmer la guerre d’Algérie (2009) 

 

Genre : Documentaire

Durée du film : 2x52 minutes

Réalisateur : Cédric Condon 

Auteurs : Jean-Yves Le Naour 

 

  

Caméra au poing, appareil en bandoulière, les photographes et les opérateurs du service cinématographique des armées sont de toutes les opérations en Indochine. Raymond Martinoff, Daniel Camus, Lucien Millet ou encore Pierre Schoendoerffer sillonnent les rizières, la brousse et la jungle aux côtés des combattants dont ils sont chargés d’immortaliser la geste. Ce ne sont pourtant pas seulement des témoins et encore moins des journalistes, mais bel et bien des soldats de l’image. Leurs images serviront à alimenter la presse ou les films d’actualité dont le but est d’entraîner l’adhésion d’une opinion qui reste majoritairement indifférente ou hostile à cette guerre lointaine. 

 

De retour d’Indochine, l’armée qui débarque en Algérie a compris qu’il n’était pas possible de vaincre sans convaincre, autrement dit, sans une propagande efficace. Avec cette guerre qui ne dit pas son nom, le service cinématographique entre dans l’ère de l’information calibrée, soupesée. Place à la fiction, aux films scénarisés, à la mise en scène, par des appelés qui pour certains deviendront célèbres comme Philippe De Broca ou Claude Lelouch. Seuls les évènements de 1960-1962 offriront aux cinéastes de l’armée, l’occasion de renouer avec le document sur le vif... Des images rares qui montrent la guerre d’Algérie telle qu’elle fût présentée aux Français.