Titre : Adresse : Frontstalag 122, Royallieu (2007)

Genre : Documentaire

Durée du film : 52 minutes

Réalisateur : Cédric Condon

Auteur : Emmanuel Migeot

Avec le soutien du Ministère de la Défense, du Conseil Général de l’Oise et de la Région Picardie en partenariat avec le CNC

 

Présentation : Adresse : Frontstalag 122, Royallieu

 

Entre 1941 et 1944, on estime que plus de 50 000 personnes, en majorité des politiques, des résistants mais aussi des juifs, furent internées dans le camp de Royallieu, dans la banlieue de Compiègne.

Aujourd’hui, l’ancienne caserne est détruite pour laisser la place à un vaste projet d’urbanisme. Seuls trois bâtiments sont conservés pour accueillir un Mémorial de la Déportation. Ce chantier est l’occasion de réaliser un documentaire sur ce qui fut le plus grand camp de transit de France.

Il existe très peu d’images de ce camp, le réalisateur s’est donc concentré sur la parole de ceux qui vécurent l’internement à Royallieu. Certains témoignent sur le lieu même de leur internement, arpentant les chemins, retraçant leurs pas sur le chantier de démolition et dans les derniers bâtiments de ce qui fut le Frontstalag 122.

Mais la plupart des détenus sont morts aujourd’hui. Pourtant ils ont laissé des traces ; des dessins, des croquis et surtout des lettres. L’écrit devient le lien réel vers ses voix du passé. Les traces de ces internés se sont d’abord ces papiers jaunis, écornés, à l’écriture vieillotte. Ces lettres conservées aux Archives Départementales de l’Oise ou du Mémorial de la Shoah sont autant de souvenirs qui attendaient de nous parler.